Valencia et Madrid, ventes croissantes

Le prix de vente des logements sur la Costa de València a augmenté de 4,1% au cours de l’année écoulée, la Costa Blanca de Alicante a augmenté de 3,7%, tandis que la Costa del azahar de 0,8% à Castellón, selon une étude publiée ce mercredi 24 juin 2019 par Idealista.

Ainsi, la Costa del azahar « castellonense » connaît un prix de 1044 euros par m2, contre ceux de la Costa de Valencia à 1118 euros par m2 et la Costa Blanca d’Alicant, à 1734 euros par m2

En Espagne, le prix moyen sur la côte espagnole a augmenté de 5,7 % au cours de l’année écoulée pour atteindre 1727 euros par mètre carré. Les logements situés sur la Costa del Sol sont ceux qui ont le plus augmenté leur prix au cours de l’année écoulée, avec une augmentation de 9,9 %. Viennent ensuite les communes côtières :

Les Baléares, avec une variation de 9,3 %, et celles de la côte de Santa Cruz de Tenerife, avec une augmentation de 6,3 %.

On trouvera ci-après les logements situés sur la Costa del maresme (Barcelone), avec une hausse des prix de 4,6 %, et sur la Costa Calida (Murcie) et la Costa de València, avec une augmentation de 4,1 % dans les deux cas.

Avec des hausses de prix inférieures à 4% apparaissent les logements de la Costa Blanca de Alicante (+3,7%), la Costa de Las Palmas (+3,6%), les rías Baixas (+3,2%) et la Costa de Almería (+3,1%)

Cependant, selon Idealista, les logements situés sur les côtes de Cantabria enregistrent encore des baisses de prix annuelles. La baisse la plus importante est enregistrée à la Mariña lucense (-6,5 %), suivie par la Costa da morte coruñesa (-1,1 %), la côte biscayenne (-0,7 %) et la Costa Verde asturiana (-0,6 %). Dans toutes les autres zones côtières espagnoles, les prix ont augmenté.

Le littoral des Baléares reste la zone où les prix sont les plus élevés, avec 3144 euros par mètre carré. Viennent ensuite les côtes « guipuzcoanes » (2972 euros par mètre), maresme (2368 euros par mètre) et la Costa Brava (2250 euros par mètre).

Au-dessus de 2000 euros se trouvent également la côte biscaïenne (2204 euros par mètre carré) et la Costa del Sol (2030 euros par mètre).

En revanche, la Mariña lucense est la zone côtière où les prix sont les plus bas, les propriétaires ne demandant que 949 euros par mètre carré. La Costa da morte est très proche (957 euros par mètre carré), tandis que la Costa del azahar castellonense coûte 1044 euros par mètre, la Costa de Valencia est de 1118 euros par mètre et la Costa cálida de 1144 euros par mètre carré.